Terrassement

Terrassement

 

Lors de la réalisation d’un projet de bâtiment ou de génie civil en milieu non construit ou en milieu urbain, la présence de sous-sol entraine l’excavation du terrain sur plusieurs mètres.

Cette excavation requiert l’étude de la stabilité du terrain environnant mais également l’étude de la stabilité des ouvrages déjà présents à proximité du projet (bâtiments, voiries,…).
Ainsi, notre étude du terrassement consiste à définir, à partir de l’étude géotechniques (essais géotechniques, visites des ouvrages à proximité) :

  • l’impact des terrassements du projet sur la zone d’influence géotechnique (ZIG), soit la zone impactée par le terrassement .
  • les pentes des talus de déblais provisoires et les mesures éventuelle pour les protéger si l’espace est suffisant .
  • les ouvrages de soutènement provisoires à mettre en œuvre dans le cas d’un espace insuffisant (milieu urbain dense).
  • les conditions de terrassements des matériaux (adaptation du matériel).
  • les mesures de protection des matériaux face à leur sensibilité aux conditions climatiques, face au trafic de chantier (plateforme provisoire sur matériaux peu portant, propreté du chantier).
  • le réemploi envisageable des matériaux excavés.

 

Lors de la réalisation d’un projet routier ou de l’aménagement des voiries d’un lotissement, il est nécessaire d’adapter une structure de chaussée à un milieu géologique existant, selon l’implantation géométrique du tracé souhaité.

Nous étudions dans ce sens la géologie et les caractéristiques des matériaux du site, afin de définir et d’optimiser :

  • les dispositions à respecter en phase travaux (méthode d’extraction et de protection des matériaux, drainage).
  • la structure de chaussée et les ouvrages d’aménagement ou de protection, provisoires et définitifs, autour de la voirie.
  • les possibilités et conditions de réemploi des matériaux du site.